Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/09/2008

CSI : Saison 9 à partir du 09/10/2008 sur CBS

La saison 9 de CSI démarre le jeudi 09 octobre prochain aux USA et fait déjà beaucoup parler d’elle. Le f41c737c82ca2635a412469ef44a2ec9.jpgdestin de Warrick et de McKeen, le retour de Sara pour quelques épisodes, la réapparition de Lady Heather et de Natalie Davis (la tueuse aux miniatures), William Friedkin qui devrait réaliser le 200ème épisode et surtout le départ de William Petersen, remplacé par Laurence Fishburne, entretiennent les conversations depuis des semaines.En attendant le soir de la grande première, certains critiques ont reçu le DVD du premier épisode, « For Warrick ». Le texte ci-dessous est une traduction du résumé des moments forts de l’épisode, fourni par une personne aussi anonyme que privilégiée qui prétend avoir reçu ce DVD en prêt.

 

Source : http://geekromance.wetpaint.com sur le blog “Home of the GSR Addict”, commentaires postés par gsrbritfan.

Avertissement : les commentaires et descriptions que vous allez lire sont une SIMPLE TRADUCTION. Les propos relatés n’engagent que l’auteur du texte original et n’impliquent en rien la responsabilité du blog de « Matin Ciné ».

ENORMES SPOILERS !!! Faites demi-tour maintenant si vous voulez préserver un soupçon de mystère. Le texte qui suit relate certaines scènes de l’épisode 9x01 tel qu’il a été distribué en support DVD aux critiques américains. Dernière chance de fermer les yeux si vous ne voulez pas savoir ce qui va se passer.

Teaser : La première séquence s’ouvre sur une voix d’homme qui alerte par radio qu’un policier a été bf57fcfd0420d55d003602101ab4fb3c.jpgabattu. On voit alors Jeffrey McKeen s’éloigner de la voiture de Warrick et c’est lui qui est en train de donner l’alerte radio. Retour sur Grissom qui se tient près d’un kiosque à journaux, feuilletant le magazine « Traveler ». Les vitres de sa voiture sont baissées et une radio portable se trouve sur le siège passager. Il entend l’appel à la radio qui demande à toutes les unités de se rendre sur les lieux où l’officier de police s’est fait tirer dessus. Au départ, Grissom ne semble pas prêter beaucoup d’attention à l’appel radio mais quand il réalise la gravité de la situation et que l’endroit des faits est à proximité de sa position, il se rapproche de sa voiture pour mieux écouter. Quand la localisation est précisée, il regarde dans la rue et réalise que la fusillade s’est produite à l’endroit qu’il vient de quitter.

Retour à l’allée au fond de laquelle se trouve la voiture de Warrick. Grissom apparaît et observe la voiture de loin pendant un moment puis se met à courir à toute vitesse en sa direction. Quand il arrive à hauteur de la voiture, il regarde à l’intérieur par la vitre passager ouverte et voit Warrick tel que nous l’avions laissé dans le final de la saison 8. Grissom ouvre la portière et se précipite à l’intérieur pour porter secours à Warrick. Il extirpe le corps de Warrick hors de la voiture et le couche sur le sol en appelant son nom. Warrick crache du sang sur l’avant de la chemise de Grissom qui retire sa veste pour la placer sous la tête de Warrick.

McKeen revient alors en direction de la voiture. Warrick écarquille les yeux en le voyant et il essaye de dire quelque chose mais aucun son ne sort de sa gorge. Quand Grissom se penche pour essayer d’entendre ce que veut lui dire Warrick, McKeen pose la main sur son arme, apparemment prêt à les descendre tous les deux. Mais voilà, Warrick s’étouffe dans son sang et commence à perdre connaissance. Grissom regarde vers McKeen et lui demande où restent les ambulanciers. McKeen s’éloigne un peu pour les appeler et on entend des sirènes qui approchent.

Grissom supplie Warrick de s’accrocher et de se battre, il essaye de compresser la blessure à la gorge de Warrick avec sa main. Warrick meurt dans les bras de Grissom, impuissant. Grissom prend le corps sans vie de Warrick par les épaules pour le serrer contre sa poitrine. Zoom sur le visage de Grissom, triste, en colère et sous le choc.

Générique.

GSR : Sara apparaît à la fin de l’acte 2. Grissom, qui entre parenthèses déploie une palette d’émotions encore bien plus étendue que dans « Dead Doll », a dû retirer sa chemise, pleine de sang, qui est fdd7af847a098f94ded78bd93b2644bc.jpgconsidérée comme pièce à conviction. Il porte juste un T-shirt noir en-dessous et enfile son coupe-vent bleu avec le logo CSI. On le suit de dos dans les couloirs du labo jusque dans son bureau. Sara est là, appuyée contre la table, encore plus jolie et plus douce que dans les saisons précédentes. Grissom la voit et s’arrête net. Ils se regardent pendant quelques instants puis se jettent dans les bras l’un de l’autre. Sara lui dit qu’elle a pris le premier avion (on suppose que Grissom l’a appelée mais l’épisode ne montre pas comment Sara a été prévenue). La voie de Sara tremble, Grissom ne dit rien. Ils restent simplement l’un contre l’autre, l’expression sur leur visage parle pour eux.

Break pub.

Retour sur Grissom et Sara qui sont maintenant assis face à face, presque genoux contre genoux, et se tiennent les mains. Petit dialogue émouvant entre Grissom et Sara sur les derniers instants de Warrick dans les bras de Grissom. Arrive alors le reste de l’équipe et la grande scène des retrouvailles avec un discours larmoyant de la part de Nick à la mémoire de son ami disparu. C’est la seule scène que j’ai trouvée mal conçue et exagérée.

L’enquête : La majeure partie de l’épisode est consacrée à retrouver le meurtrier de Warrick et cette intrigue sera bouclée en un seul épisode ce qui permettra au reste de la saison d’avancer dans une autre direction.

L’équipe commence à réaliser que McKeen ment quand il prétend avoir trouvé Warrick par hasard. Il dit qu’il allait les rejoindre au restaurant pour annoncer à Warrick qu’il pouvait garder son job quand il est tombé sur la scène de crime. Il prétend aussi qu’il était à moins d’une dizaine de mètres de l’allée quand il a entendu deux coups de feu et a couru jusqu’à la voiture.

Grissom reprend le même chemin en remontant l’allée pour reconstituer la scène. Nick tire un coup de feu et Grissom, en entendant la détonation, se met à courir. Quand Grissom passe à l’arrière d’une boîte de 730d17597c9be6aeae748aa39d37fc67.jpgnuit, il se souvient avoir entendu de la musique à pleine puissance provenant du night-club le soir du drame. Il demande au responsable de la boîte de jouer le même morceau au même niveau de décibels que le soir de la fusillade et ils recommencent la reconstitution. Cette fois, Grissom n’entend pas les coups de feu et ils en concluent que McKeen a menti. Nick se dit que le premier arrivé sur les lieux est souvent le premier suspect. C’est alors que Jim Brass se souvient que, lorsque qu’il est arrivé à Las Vegas, il a tout de suite suspecté que McKeen touchait des pots de vin et il explique pourquoi. Ils partent à la recherche de McKeen et arrivent à retrouver la trace du flic corrompu, celui qui avait tenté d’impliquer Warrick dans la mort de Lou Gedda, grâce à ses relevés téléphoniques. Ils ratent McKeen et le policier de justesse alors qu’ils fuient ensemble vers le Mexique.

En route, le flic tire une balle dans le ventre de McKeen et leur voiture traverse le rail de sécurité. Le filc corrompu est tué, McKeen rampe pour s’éloigner de la voiture et perd du sang. Nick retrouve McKeen allongé dans le caniveau. McKeen dit des choses horribles à propos de Warrick ce qui rend Nick fou de rage. Nick dégaine son arme et vise McKeen qui essaye d’inciter Nick à le tuer et Nick en a vraiment envie. Sa main tremble, il presse la détente. Arrive Brass qui court pour rattraper Nick. Brass entend le coup de feu et se précipite vers Nick et McKeen. Nick explique que McKeen a été blessé par balle à l’estomac et a perdu beaucoup de sang. Ils ont besoin d’un hélicoptère médical pour l’évacuer d’urgence. Brass interroge Nick à propos du coup de feu qu’il vient d’entendre, Nick lui répond qu’il a raté sa cible. Brass arrête McKeen sur le champ.

L’enterrement : La scène s’ouvre sur une superbe église baptiste, l’église de la grand-mère de Warrick. L’équipe au complet est là, l’air très triste. Brass est assis avec les autres policiers, en uniforme de cérémonie. Wendy et Hodges sont ensemble. Le Dr Robbins et David Phillips sont là. Bobby, Mandy. Catherine est à côté de Nick. Je ne me souviens pas de Greg mais il doit être là. Grissom et Sara sont ensemble.

Le prêtre récite le psaume 23. Ensuite il fait un signe de tête en direction de Grissom qui se lève pour prononcer l’oraison funèbre. Jusque là, aucune larme mais beaucoup de tristesse de la part de chacun. Je ne peux pas garantir le discours de Grissom à 100% mais cela donne à peu près ça.

« En tant qu’enquêteur de scènes de crimes, nous rencontrons les gens lors du pire jour de leur vie. Ils ont perdu quelqu’un qu’ils aimaient, une partie de leur cœur leur a été arrachée. La phrase que nous sommes entraînés à leur offrir : ‘ Mes sincères condoléances’, ne leur est d’aucun réconfort, comme nous en faisons l’expérience aujourd’hui. »

« J’étais avec Warrick durant son dernier jour. Juste avant qu’il meure (il fait un signe de tête en direction de l’équipe) nous étions tous ensemble pour le petit déjeuner. Warrick et ses amis, sa famille. Et Warrick était… » Grissom s’interrompt, son visage se décompose. On dirait qu’il est sur le point de pleurer. Dans un souffle, il ajoute : « Il va tellement me manquer. » Il n’arrive pas à retrouver son calme. Maintenant, Sara a aussi l’air accablé mais elle ne pleure pas. Nick pleure ainsi que Catherine. Retour sur Grissom qui a toujours beaucoup de mal à se calmer. Très furtivement, il porte une main vers sa bouche et, en regardant attentivement, on peut voir qu’il tremble très fort. Il repose sa main sur l’estrade et semble s’incliner.

Fin.

 

Les commentaires sont fermés.