Blogs cinebel.be
cinebel.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/11/2008

Le retour de Lady Heather.

Elle est de retour…

 

csi-lv-315_17.jpgLady Heather (Melinda Clarke) est apparue pour la première fois dans CSI pour l’épisode « Slaves of Las Vegas », pendant la 2ème saison de la série. Depuis, Clarke est revenue pour plusieurs apparitions en tant qu’invitée. Lady Heather reviendra pour l’épisode diffusé le 06 novembre prochain, intitulé « Leave Out All the Rest ». Cette fois, elle jouera pourtant un rôle légèrement différent pour cet épisode.

 

 « Elle a fait des changements dans sa vie et elle est bien dans sa peau. Nous ne verrons plus Lady Heather en tant que dominatrice dorénavant », a déclaré Clarke à TV Guide. Gil Grissom (William Petersen) demande l’aide de Lady Heather à propos d’une enquête mais il a peut-être un autre motif de rechercher sa compagnie. « Je pense qu’il traverse probablement l’une des périodes les plus difficiles de sa vie, personnellement et professionnellement », explique Clarke. « Il vient voir Lady Heather pour lui demander de l’aide à propos d’un dossier mais la question est de savoir s’il est vraiment là pour une enquête ou pour lui-même. Elle l’aidera à élucider le meurtre mais, comme elle le lui fait remarquer, il aurait pu trouver la solution tout seul alors pourquoi est-il réellement venu ? »

 723_02.jpg

La productrice exécutive, Carol Mendelsohn, déclare qu’explorer la dynamique entre Grissom et Heather a été intriguant. « La connaissance que Lady Heather possède sur le comportement humain a toujours été une complémentarité intéressante face à la connaissance encyclopédique que possède Grissom des sciences médico-légales » dit-elle. « Les deux personnages se sentent à l’aise ensemble et partagent une intimité et un respect mutuel. Dans un autre monde – un monde sans Sara Sidle – Lady Heather et Grissom auraient pu finir ensemble.

 

S6_PotTR03.jpgMais Grissom et Lady Heather sont-ils faits l’un pour l’autre ? « De mon point de vue, oui. Pourquoi pas ? » dit Clarke. « Lady Heather ne s’en ira nulle part. Tout dépend de ce que Grissom aura envie de faire. » Ce qui ne veut pas dire qu’ils finiront ensemble. En fait, Clarke n’a pas voulu dévoiler si « Leave Out All the Rest » allait répondre aux questions à propos de la relation qu’entretient Grissom avec les deux femmes. « Sara et Heather font toutes les deux partie intégrante de sa vie et l’épisode sera très émouvant pour les spectateurs à plusieurs titres. Ce sera définitivement un épisode intimiste, » explique Clarke.

 

Avec le départ planifié de William Petersen plus tard dans la saison, Clarke ne sait pas quand ni même si son personnage reviendra dans CSI. « Il ne semblerait pas opportun de revoir Lady Heather sans Grissom, » dit-elle. « Je pense qu’ils vont bien ensemble parce qu’ils s’équilibrent l’un l’autre et c’est à la fois agréable et frustrant pour le public. Cet épisode sera intéressant parce qu’il se focalisera sur les non-dits. Ils sont de vrais amis mais peut-être recherche-t-il plus de sa part. »

 9x05_04.jpg

 « Leave Out All the Rest » représente une innovation dans l’histoire de CSI. CBS et Warner Brothers ont conclu un accord avec le groupe Linkin Park pour diffuser la cinquième plage de leur album « Minutes to Midnight » dans cet épisode. Ce qui rend cet accord unique c’est le fait que, pour la première fois à la télévision, une série a basé la partition d’un épisode entier sur une chanson de rock existante. Le clip de la chanson est disponible ici : http://www.youtube.com/user/linkinparktv.

 

 

pnn9.jpgAprès m’être contentée de faire des traductions d’articles existants, je vais me laisser aller à quelques commentaires personnels. J'ai commencé à regarder CSI dès le début de sa diffusion et, au début, j'ai été séduite par l'atmosphère particulière de la série, principalement les intrigues hors du commun et l'approche scientifique originale sans parler du charme de la ville de Las Vegas. Petit à petit, je me suis laissée séduire par le personnage de Gil Grissom alors que William Petersen n'avait bloodlines83.jpgjamais fait partie de mes acteurs favoris. Et puis, en cours de saison 2, je me suis rendu compte de la relation ambiguë que les personnages de Grissom et Sara entretenaient en toute discrétion et cette drôle de danse entre ces deux personnages incapables de se parler mais résolument attirés l'un par l'autre a apporté un nouvel intérêt et je me suis surprise à me passionner autant pour leur relation que pour les intrigues.

bf98.jpgalacart66.jpg strip35.jpgsll52.jpg 9x02_bed.jpg CSI9_ForWarrick08.jpg

 

 

215_01.jpgPour ma part, j’ai longtemps soutenu la relation entre Grissom et Sara, principalement tant qu’ils n’étaient pas officiellement ensemble. Contrairement à la majorité des supporters de GSR (Grissom Sara Romance), je suis loin d’être fan de Sara ou de Jorja Fox, c’est même plutôt le contraire. Mais comme je suis une inconditionnelle de Grissom, je voulais naturellement que mon personnage préféré soit heureux et il semblait croire que Sara pouvait lui apporter ce qu’il recherchait. Je trouvais leur petit jeu du chat et de la souris assez intriguant et c’était devenu une énigme en soi. Allaient-ils enfin céder à leurs sentiments ou non ? CND_513_03.jpgarol Mendelsohn, la productrice exécutive, super admiratrice de Catherine Willows, a plusieurs fois tenté d’étouffer la romance dans l’œuf mais les acteurs s’y sont toujours opposés ainsi que David Rambo et Sarah Goldfinger, tous deux auteurs pour la série. J’étais heureuse de les voir enfin unis à la fin de la saison 6 parce que je voulais que le personnage de Grissom évolue et le voir en couple était une facette de lui qui WtG_624_14.jpgn’avait jamais été explorée. Imaginer ce solitaire invétéré, célibataire endurci dans une relation amoureuse promettait énormément de potentiel pour William Petersen qui s’ennuyait peu à peu sur le tournage et c’était pour lui une occasion unique de développer une nouvelle palette de sentiments pour le personnage qui l’a rendu célèbre.

 

La saison 7 était probablement l’une des meilleures saisons de la série depuis ses débuts au niveau des scénarios et l’histoire récurrente du tueur aux miniatures était palpitante. Malheureusement, je trouve que la romance entre Grissom et Sara a été mal négociée à l’écran et je ne l’ai jamais trouvée crédible pour le spectateur lambda ni à la hauteur de ses promesses pour les aficionados. William Petersen s’est beau705_04.jpgcoup investi dans cette facette de l’histoire et tenait énormément à la concrétiser mais je n’ai jamais trouvé Jorja Fox à la hauteur du talent et de l’engagement de son partenaire. A mon sens, elle a ruiné le couple Grissom/Sara en ne semblant jamais investie dans son rôle. C’est comme si elle avait cessé d’aimer Grissom au moment-même où ils étaient ensemble et pourtant c’est elle qui lui courait après depuis des années. Pour moi, elle a gâché les meilleures scènes entre Grissom et Sara par manque de talent. C’est ce qui arrive quand un acteur d’exception se retrouve face à une comédienne médiocre. A de nombreuses reprises, j’ai trouvé Jorja Fox inexistante face à un Billy Petersen qui crevait l’écran. Même quand c’est elle qui avait tout le texte csi-lv-804_04.jpget qu’il se contentait d’un regard, il communiquait 100 fois plus d’émotions qu’elle. A maintes reprises, Grissom a exprimé son amour pour Sara et tout ce qu’il a reçu en échange était un regard vide entouré d’un visage sans expression de la part d’une carpe muette. J’en arrivais à regretter l’époque où ils n’étaient pas ensemble. Le départ précipité de Sara en début de saison 8 a été la goutte qui a fait déborder le vase. Le fait qu’elle quitte Grissom après avoir accepté de l’épouser, sans même le lui dire en face, avec une simple lettre, a définitivement détruit le peu de respect que j’avais encore pour le personnage. Et voilà qu’à peine revenue pour enterrer Warrick, elle repart comme une voleuse, sans un mot et sans même une lettre cette fois. Les scénaristes ont fait de Sara une femme lâche et égoïste qui prend ses 622_04.jpgjambes à son cou à la première occasion. Ce n’est certainement pas le genre de relation que j’espérais pour Grissom bien que la situation soit une opportunité supplémentaire pour William Petersen de dévoiler de nouvelles facettes de son personnage avec la crise personnelle et professionnelle qu’il traverse actuellement et qui doit lui servir de porte de sortie.

 

Contrairement aux autres fans de GSR, j’ai toujours beaucoup aimé Lady Heather et je me réjouis de son retour. Elle a toujours contribué à montrer des travers inconnus du personnage de Grissom et il y a incontestablement de la complicité entre les acteurs. Je trouve le personnage intéressant et sa relation avec Grissom arrive 717_04_jpg.jpgtoujours à garder une part de mystère. Sont-ils amis ? Ont-ils été amants ? Le deviendront-ils ? Tout le monde a son idée sur la question et la production s’ingénie, à chaque retour de la dominatrice, à entretenir le doute et la spéculation. Une seule chose est certaine, ils sont très proches et Melinda Clarke a le mérite de posséder plus de classe et de talent que Jorja Fox n’en aura jamais. Mais Sara n’a pas complètement disparu du tableau puisque Grissom va recevoir une vidéo de sa part où elle lui explique sans doute la raison pour laquelle elle l’a de nouveau lâchement abandonné.

 

8x07_03.jpgJ’en suis arrivée à un point où, honnêtement, Grissom peut faire ce qu’il veut, je n’en ai plus rien à cirer. S’il veut rejoindre Sara, grand bien lui fasse. S’il veut se rouler dans la luxure avec Heather, c’est son droit. S’il veut rentrer dans les ordres et faire vœu d’abstinence, amen. Je n’attends qu’une chose, c’est qu’il quitte le labo pour enfin pouvoir arrêter de regarder la série qui s’étouffe peu à peu. Le deuxième épisode de la saison 9 est l’exemple parfait d’un show sur la pente descendante avec des incohérences de situation et un scénario copié d’un épisode de Colombo qui date d’il y a 25 ans. Il vaut mieux quitter le navire avant qu’il coule.

 dublin_carol103.jpg

Je suis heureuse pour William Petersen qu’il ait enfin trouvé l’opportunité de quitter CSI pour se consacrer à sa grande passion, le théâtre. Et pour l’avoir vu sur scène il y a presque 2 ans, je peux dire que c’est réellement ce pour quoi il est fait et je peux affirmer que ni le cinéma ni la télévision n’ont pu utiliser ce comédien fabuleux au maximum de ses capacités. Le voir sur les planches a été une expérience inoubliable et une révélation. Jamais je n’aurais pu imaginer qu’il avait autant de talent en TV_Guide_10-06-08_jpg.jpgme basant uniquement sur ses performances à l’écran et pourtant j’adore son interprétation dans le rôle de Grissom. Le théâtre, c’est sa vocation et je conseille à tous ceux qui en ont l’occasion d’aller le voir sur scène un jour. Et n’hésitez pas à l’aborder si vous le croisez car c’est un homme charmant, toujours disponible pour ses fans et d’une grande modestie. Il est maintenant de retour dans sa ville de Chicago qui lui manquait tant et a déjà deux projets de pièces de théâtre en route. Souhaitons-lui tout le succès qu’il mérite après ce nouveau virage dans sa carrière.

 

 

En attendant, voici quelques photos promotionnelles pour l'épisode 9x07 : "Woulda, Coulda, Shoulda". Comme vous pouvez le constater, il y a de la miniature dans l'air...

9x07_WCS_2.jpg9x07_WCS_1.jpg9x07_WCS_3.jpg

Commentaires

Au sujet de Petersen et du cinéma, il a eu au moins deux "grands" rôles.
Dans "L.A. Police Federal" de Friedkin et dans "Manhunter" (le 6e sens) de M. MANN. Ce dernier est déjà élevé au rang des films culte, et Petersen y est génial.

Écrit par : manu | 14/03/2010

Les commentaires sont fermés.